Union des associations pour la Renaissance de la Bièvre

  • Adapté
  • Large
  • Etroit
  • Augmenter la taille
  • Taille par défaut
  • Diminuer la taille

Présentation de l'Union Renaissance de la Bièvre

Envoyer Imprimer PDF
la_bivre_20111122_1829778539

Depuis toujours les rivières ont façonné les paysages du monde. Les villes se sont construites sur leurs rives mais parfois les ont sacrifiées, voire escamotées. Ce fut le triste sort de la Bièvre, seule rivière d’Ile-de-France qui se jette dans la Seine à Paris.

Depuis un demi-siècle, les eaux de la Bièvre, à ciel ouvert sur l’essentiel de leur parcours depuis la source jusqu’à Antony, sont, en aval, canalisées dans des conduites souterraines. Elles circulent, sales et malodorantes, dans leur sarcophage de béton.

Née en 2000 d’un collectif d’associations créé sous l’impulsion de l’actuel président du mouvement mondial pour la reconquête des rivières urbaines, l’Union « Renaissance de la Bièvre » regroupe les associations concernées par le cours de la rivière, acharnées à sauver ce qui peut encore l’être de ses bienfaits et de sa beauté.

L’eau

L’eau, répète-t-on à l’envi, c’est la vie. Tous, élus, fonctionnaires, citoyens sans fonction publique, s’accordent sur cette valeur fondamentale. L’object de l’Union est de susciter, favoriser et vérifier toutes les actions propres à concrétiser sur le terrain les aspirations exprimées de voir renaître la Bièvre à l’air libre. En bref, nous voulons redonner vie à l’eau.

Cela passe d’abord par la sauvegarde des zones naturelles du bassin hydrographique dont essentiellement celles en bordure de la rivière et de ses affluents, les rus. Mais aussi, à l’évidence, par la restauration progressive de la pureté de l’eau. Faire cesser définitivement les déversements d’eaux polluées dans la rivière, qu’ils soient sauvages ou bien connus, permanents ou temporaires, constitue la priorité de l’Union. Un égout n’a jamais été une rivière.

C’est à ce prix que la faune et la flore aquatiques renaîtront, dans une eau vivante, régénérée à la lumière, pour le bien-être de tous. Tels sont la volonté et le but de l’Union.

Des faits récents encourageants

Depuis l’année 2000, on a vu la réouverture d’un bief de 1200m sur le territoire entre Massy et Verrières-le-Buisson. Des bassins de retenue qui régulent le débit de la rivière et de ses affluents, rus et rigoles, ont été aménagés sous l’égide diligente du syndicat d’aménagement (SIAVB).

Les Amis de la Vallée de la Bièvre ont obtenu le classement de la haute vallée de la Bièvre.

Grâce à la ténacité du Comité de Défense de la Coulée Verte à Fresnes et au concours de la Communauté d’Agglomération du Val de Bièvre, les eaux de la Bièvre ont refait surface dans un terrain de trois hectares à Fresnes au Parc des Prés.

Des projets possibles à court terme

L’urbanisation de la banlieue sud a mis à mal la vallée, mais il reste des lieux où la Bièvre pourrait revivre sans trop d’efforts, par exemple :

  • au Parc Heller à Antony
  • en bordure du bassin de rétention et au Parc du Moulin à l’Haÿ-les-Roses
  • au Parc du Coteau à la limite d’Arcueil et de Gentilly.

Ces projets, immédiatement réalisables et précurseurs d’autres initiatives, verront le jour par la volonté de leurs élus sur lesquels compte l’Union et avec qui elle entend développer une collaboration soutenue, de même qu’avec les Conseils Généraux, les préfets, qui ont en charge la police de l’eau, le SIAAP, l’Agence de l’Eau Seine Normandie et les syndicats de communes.

Lorsque ces mises à l'air libre de la rivière enterrée auront été réalisées dans les Hauts de Seine et le Val de Marne, il restera à obtenir de la ville de Paris qu'elle honore les engagements que son maire avait pris en 2001, dans lesquels il projetait de découvrir la rivière au parc Kellermann, dans le square Le Gall, dans le XIIIe ainsi que dans les jardins du muséum, avec reconstitution de l'embouchure de la Bièvre dans la Seine près du pont d'Austerlitz.


sources_20111130_1842019769

L'étang des Roussières près de la source de la Bièvre


Actualité

Ecrit le 31 Mai 2011, 20.40 par admin
Ecrit le 31 Mai 2011, 20.40 par admin
ma galerie photo
Ecrit le 31 Mai 2011, 22.05 par admin
Premières notes

Connexion

Vous êtes ici : Accueil